10 février 2019

Nouvelles de dernier deux ans




(Ici une version brouillon écrit en français imparfait. J'éspére à remplacer avec une version re-écrit par quelqu'un française.)

Salut amis et supporters ! Ca fait 2 ans depuis j'ai mis à jour le site web pour l'association et en fin je trouve le temps de faire un "update".  Fin de 2016 j'ai trouvé une maison à louer en Bourgogne, pas loin de Macon, avec une offre de prêter un pré à côté de la maison.  J'étais séduit par l'offre et nous avons déménagé en février 2017. J'ai eu l'idée que dans cette région les choses pourrait marcher mieux pour moi et pour les chevaux, que les chevaux pourraient trouver une famille, propriétaires du terrains, de les adopter.  J'ai eu l'idée parce qu'il y a un grand centre d'Haras à Cluny, et je pensais qu'il y a beaucoup des gens amoureux des chevaux dans cette région, et qu'on peut trouver une bonne foyer permanente pour Blanchette et Négrette. Hélas j'ai trouvé que cette perception étais une fantasme.. Pour la réalité: oui il y a beaucoup des centres équestre ..mais quand les chevaux des centres sont trop vieux ou blesse pour travailler, ils sont jeté dehors. Donc il y a beaucoup trop des chevaux qui cherches une adoption ou un refuge. J'ai mis les annonces sur le Bon Coin et je n'avais que les réponses mauvaise, faux histoires et intentions douteuse, et même les vrai arnaques. C'étais très décourageant.

Mais le pire pour Blanchette et Négrette étais la découverte que cette région est mauvais pour leur santé parce que l'herbe de pâture soit très riche et gras. A l'arrivée de printemps elles avaient toute de suite les crises de fourbure si douloureuse qu'elles ne peuvent pas marcher. J'étais obligé de les mettre dans une petite clôture carré, de les empêcher de manger de l'herbe, et avec une régime strict de seulement un petit quantité du foin et les compléments anti-inflammatoire...c'étais pénible pour tout le monde.

Bref 2017 et 2018 étaient difficile pour moi et pour les chevaux. Bourgogne ne marchait pas pour moi non plus pour plusieurs des raisons. Une raison important: j'ai trouvé que je suis sensible au traitement toxique des vignes...donc problèmes santé pour tout le monde.

En mai 2018 Ellynne, mon amie proche des Etats-Unis qui est une supporteur de l'association, est venue à visiter. Nous avons voyagé en région Savoyard et dans le Parc des Bauges. C'étais un coup de coeur. Le paysage montagneuse m'a fait du bien, surtout qu'il y a pas des vignes. Après, j'ai commencé de chercher une maison location dans la région de Savoie et autour. Mais pas facile à trouver et trop cher quand on trouve.  J'ai continué de chercher pendent le printemps et l'été sans succès.

Entretemps Blanchette et Négrette avaient les bon situations par rapport à terrains provisoire à cote de Tournus. En mars 2018 le sculpture Bernard Hussen et sa femme Anne ont offert leur pré.  C'était super parce que l'herbe étais pauvre ...suffisant en quantité, mais pas de pâturage cultivé, et les poneys ont retrouvé un peu de santé. Puis aussi une amie des Hussens, Janine Suchet a offert un autre terrain autour de sa maison. L'herbe pas un peu riche et trop de quantité au début, donc on a fait tondre avant que les poneys sont venue. Chez Janine était surtout bien en été parce que il y a un abri pour Négrette d'échapper les insectes piquant. C'était bon parce qu'il y avait la possibilité d'alterner facilement entre les deux terrains pas loin de l'un à l'autre et facile à marcher. Pour moi c'était vraiment bien parce que les poneys étaient sous surveillance chez des gens gentils qui ont fourni de l'eau. Ca m'a libéré de partir souvent et de passer du temps en Rhône-Alpes cherchant une nouvelle habitation pour moi et les chevaux. C'était bon mais seulement provisoire  car ni Janine ni Bernard et Anne voulaient garder les juments pour toujours.

Je me sentais très découragé en septembre parce que je n'arrivais pas de trouver en région de Savoie, ou autour, une maison abordable qui pourrais marcher pour moi et des animaux. Puis c'est arrivé un coup de la bonne chance! J'ai rencontré sur un chemin de randonné des gens avec qui j'ai beaucoup sympathisé.  Ils pensaient qu'il y aurait une maison location disponible dans leur village juste à côté de Savoie dans le département de l'Ain. Et voila ils m'ont mis en contact avec les propriétaires et tout était mis en place pour un déménagement en octobre.  La maison est abordable parce que c'est ancienne et difficile à chauffer, et les propriétaires veulent la vendre en 3 ans. Mais sur le positif - c'est charmant dans un joli village tranquille, avec les vues sur les montagnes de Jura et des Alpes.  Et les voisins très gentil qui m'ont accueilli chaleureusement. (pas le cas en Bourgogne) Encore bonne chance quand mon nouveau voisin m'a présenté à quelqu'un du village, ami des animaux, qui a arrangé pour les poneys d'avoir un terrain dans le village prêté par un agriculteur sympa. Il y a même d'abris pour les chevaux et pour le foin dans le pré. Tout est tombé bien en place pour cette nouvelle habitation.

Encore des actualités de Blanchette et Négrette à propo de la santé: Blanchette a eu une autre crise de fourbure en automne avant le déménagement. C'est comme toujours; l'herbe normalement deviens riche en printemps et automne quand il y a bien assez du pluie...et chez Janine l'herbe a repoussé vite en fin de septembre.  Blanchette avait très mal au pieds et elle boitait. Il fallait marcher les poneys à chez Bernard parce que c'est mieux chez lui pour le transport et parking du camion chevaux. Mais Blanchette avait tellement douleur que j'étais obligé d'aller voir le vétérinaire pour un médicament anti-douleur. Le veto a dit que ce ne soit pas bon de donner souvent ce médicament..avec son âge ça peut faire mal au foie. Mais heureusement pour cette période courte du transport, c'était bien efficace.

Après le transport, d'abord dans le nouveau pré il y avais d'herbe mais en ce moment pas riche parce qu'il y avais une sécheresse dans cette région fin d'été et automne. Alors Blanchette a commencé d'aller mieux. En novembre il n'y avait plus d'herbe et on a passé au foin. Très bon!  C'est le régime l'idéel d'éviter le fourbure,  seulement du foin avec un complément de grain du lin.  J'ai commencé à donner tout les jours de grain du lin en 2017. And ça a eu un effet très positif sur le peau et poil de Négrette. Sa crinière a repoussé!! J'étais étonné parce que je pensais qu'elle soit une race de poney avec une crinière courte.  Mais c'était sa dermatite chronique qui empêchait sa crinière de pousser. Maintenant elle a le plus beau poil que jamais avec une jolie crinière longue.   Elle avait d'abris pendent l'été et maintenant en hiver pas des insectes, donc elle ne souffre pas de dermatite pour l'instant. Aussi j'ai commencé à donner le médicament pour la maladie Cushing à Négrette aussi et pas seulement Blanchette. Le Cushings peut causer une tendance à les infections et l'inflammation. Est-ce c'est ça une raison pour la dermatite? Déjà on sait comment la tendance à la fourbure peut augmenter avec la maladie de Cushings..ce lien est bien connu.

Au présent elles vont bien par rapport à la fourbure et elles marchent assez bien sans boitement. Récemment j'ai remarqué que Négrette donnes l'impression d'une cheval âgé avec les hanches décharné. Son poil est joli mais son corps semble vieux.  On ne sais pas vraiment son âge..peut-être elle a plus de 20 ans maintenant. Avec leur histoire de négligence faisant si mal aux pieds, leur sabots sont toujours faible et deformé à l'intérieur..donc elles ne trottent/galopent presque jamais, et elles ont toujours un peu mal au pieds. On peut voir ça dans la manière qu'elles évitent de marcher sur les surfaces dur et caillouteux.  Par rapport à la faiblesse de leur sabots, j'ai des soucis pour le pré actuel parce que c'est en bas d'une vallée et très humide en hiver. Il y avait beaucoup de pluie et ses sabots sont dans le boue et flaques de l'eau tout le temps. Ca peut causer une autre problème santé, des moisissures à l'intérieur des sabots.  Blanchette avait mal avec ça en 2016 et c'était très difficile à soigner. Je dois essayer de trouver un autre terrain bientôt. Leur pré actuel a besoin de reposer, secher, et de repousser de l'herbe, et les chevaux ont besoin d'avoir les pieds sur un terrain plus sec.

Voila les nouvelles depuis novembre 2016. Je viens de mettre le site web à jour avec le bilan financier de l'association. Le déficit en ce moment c'est  -2920€. J'ai calculé des dépenses mensuel d'une moyenne environ 130€ par mois.  Ce n'est pas cher pour deux chevaux qui ont besoin de soins médical. Le médicament pour le Cushings , Prascend,  c'est très cher à 300€ pour 160 comprimes. Je les donne la dose minimum malgré c'est l'avis du veto qu'elles iraient mieux avec une dose plus élevé. Mais avec un budget si serré on fait ce qu'on peut. Les dons aident énormément à faire cette petit refuge possible. Pour notre cher donateurs, merci beaucoup d'avoir donné déjà. Et pour les donateurs de l'avenir ..merci en avance.


14 novembre 2016

Quelques nouvelles et des projets !


 Version française : isabelle boffelli  ibcom@sfr.fr

Chers tous,

Quelques nouvelles et des projets !

Dans cette quête d’un accueil de qualité pour Blanchette et Négrette, je loue depuis le mois d’août 2015 une maison qui dispose de 2 hectares de terrain. Les avoir près de moi en permanence a été un vrai bonheur et j’ai pu ainsi leur fournir des soins quotidiens. Du coup, Blanchette ravie de ces attentions, donne désormais de bonne grâce ses pieds pour l’entretien de ses sabots et l’allergie cutanée de Négrette s’est nettement améliorée.

Récemment, un vétérinaire a confirmé mes doutes concernant la maladie dont souffrent les juments. Il s’agit bien de la maladie de Cushing  (https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Cushing_%C3%A9quin) et un protocole de soins a été mis en place, avec succès. Quelle joie de les voir à nouveau plein d’énergie ! Sans mauvais jeu de mots, on peut dire qu’elles ont vraiment repris « du poil de la bête »...

Cependant, ce traitement médicamenteux doit être donné quotidiennement et, n’étant fourni que par un seul et unique fabricant en France, il coûte cher, plus de 100 € par mois pour les deux chevaux. J'espère trouver l’équivalent de ce traitement aux États-Unis pour un coût moindre. En attendant, faire appel aux dons est indispensable pour assurer ces soins.

C’est aussi pour des raisons financières que je laisserai sous peu le Sud-Ouest de la France pour installer le Refuge en Bourgogne, à une heure au nord de Lyon. Je pourrai dans cette région trouver une location moins onéreuse et bénéficier de la générosité d’amoureux des chevaux qui permettront à Blanchette et à Négrette de paître sur leur terres gratuitement, un allègement considérable pour les charges du Refuge !

Bien entendu, le déménagement des chevaux engendrera des frais de transport, à une hauteur estimée à environ 550 € (520 km x 0,90 € + le carburant). Le transport sera assuré par Ervin, de l'Association Cheval Affairs,un refuge qui accueille plus de 30 chevaux.

Ervin  Van-der-Weele de Cheval Affairs dans le Tarn
Soins vétérinaires, transport des chevaux… Mes très modestes revenus, sur lesquels j’ai réussi à soustraire plus de 3000 € depuis 2013 ne suffisent pas à assurer les coûts de base pour le refuge. Quant aux frais de vétérinaire et aux coûts de transports à venir, n’en parlons pas… le déficit de l’association dépassera sous peu la barre des 4000 €.

Voilà pourquoi je fais à nouveau appel à votre générosité. Une générosité qui ne s’est pas démentie depuis mon premier appel pour l’association Helping 3 Horses en mars 2014.


Aujourd’hui, si tous mes amis réels ou virtuels (plus de 100 sur Facebook !) jouaient le jeu et participaient à ce grand challenge, à raison de 5, 10 ou 20 € , l’association pourrait continuer à faire le bien des chevaux avec plus de sérénité. Le monde d’aujourd’hui nous happe et nous bouscule, gardons en tête les valeurs profondes d’entraide et de solidarité Rendez-vous sur le site www.helping3horses.com pour faire un don fiscal déductible et pour obtenir plus d'informations sur l'histoire de sauvetage / refuge de chevaux.


Merci beaucoup,


Blanchette, Négrette et Jeannine

11 mars 2015

L'adoption de Scipion

SVP excusez-moi des erreurs de cette version française. Ici c'est moi qui a fait la traduction. Merci de votre comprehension.
Jeannine (americaine)

Il y a longtemps depuis j'ai mis un nouveau post sur le blog. J'etais très occupé avec ma propre vie, l'effort de trouver une nouvelle maison avec une espace atelier à louer dans une autre region de la France, et puis de bien m'installer. Mais avant commencer à demenager en decembre je m'occupais d'une chose importante,  à trouver la bonne famille pour l'adoption de Scipion.  Et après je ne voulais pas publier les nouvelles avant d'avoir la confiance que l'adoption va bien marcher.

La radio des pieds etais fait en octobre et on avais des bonne nouvelles que les dommages de Scipion's sabots ne etais  pas très grave, et  ça veux dire on peut avance avec son adoption en creer une annonce pour les affiches et l'internet. Puis c'etais une moment difficile à trier toutes les appels et emails. J'ai essayé de bien expliquer que Scipion est un cas speciaux par rapport ses sabots, qu'il ne peut pas manger trop d'herbe riche, qu'il ne peut pas faire trop de travail, et qu'il etais vite debourrée recemment, donc besoin encore de dressage. J'ai eu beaucoup des appels douteux. Mais quand j'ai parlé avec Caroline après d'avoir reçu ton email plein du coeur, j'avais une bonne impression. Elle a deja adopté une jument, Hestia, une trotteur reformée. Elle avais l'intention d'attendre un peu avant chercher un deuxieme cheval. Mais quand sa fille de 11 ans, Marie, a vu le photo de Scipion sur l'annonce,...  on peut deviner qu'elle avais un coup de coeur.

Heureusement ils habitent pas loin et je pouvais facilement passer en revue de pre-adoption. Chez eux j'ai vue une situation super pour Scipion, familial et plein de l'amour. Ils ont retappé une petite maison avec dependences située à la compagne avec des chemins partout pour les ballades à cheval. Caroline est une cavaliére expérimenté depuis enfance et ils ont de pré et d'abris pour l'ecurie. La region est ideal parce que c'est la causse, donc l'herbe est ni trop riche ni trop abondant, et Scipion aurais moins risque pas laminitis. J'ai trouvé bien comment l'espace pour les chevaux est si proche à la maison, les chevaux toujours à coté et en vue. En plus toute la famille etais très sympa avec moi, acceuillant et chaleureuse, en disent que je suis bienvenue de venir quand je veux de visiter et de voir Scipion. Aussi ils m'ont rassuré qu'ils vont continuer le travail pour que Scipion continuera d'avancer.

Donc on a rangé pour Scipion de venir chez eux et Caroliine a signé un contrat qui donnera à l'Association Helping 3 Horses le droit de reprendre Scipion si  jamais elle ne pourrais pas le garder non plus. Ca c'est le processus normale des refuges chevaux, une assurance que le cheval adopté ne peut pas etre revendu à n'importe de qui.

C'etais un coup de foudre entre Scipion et Hestia quand il est arrivé. Tant amoureux qu' ils ont refusé d'etre separé et Caroline etais obilgé de les mettre ensemble dans le même box pendent la nuit. (Ils n'avaient  q'un box encore.) Scipion etais adorable,  calineux et attachant avec tout le monde dans la famille, mais Caroline a trouvé bientôt que Scipion avais besoin de plus de débourrage avant que toute la famille pourraient le monter en toute securité. Il faisais les moments ado quand il pensais qu'il peut faire ce qu'il veut tout le temps, les moments avec un manque de respect  pour l authorité.  Par example il ne voulais pas prendre le mors et il ne donnais pas les derriere pieds doucement dans une maniere fiable tout le temps. Donc ils ont mis Scipion avec un professionel pour un mois d'entrainement intensive. J'etais contente de voir qu'ils avais la prudence et la volonté de faire ça pour Scipion, pour qu' il pourais atteindre à sa potential maximal.

Après qu'il est rentré, quand je l'ai vu, c'etais impressionant la difference. Pendant son sejour d'un mois, grace au reglement de sa nourriture et de son travail, Scipion a perdu du poids gras et gagné du muscle. Il etais toujours un beau cheval, mais maintenant il est vraiment divin, svelte et en forme. Et maintenant tout le monde de la famille peut le monter.


J'adore le photo de la fille, Marie, avec Scipion au grand galup; C'est une vrai inspiration aussi de voir comme Scipion est si doux avec Marie et comment il l'adore.  Grace à vos soutiens, ce beau et intelligent jeune cheval a eté transformé, et il a la possibilité d'une vie plein de bonheur et bon santé.

Pour les deux autres chevaux l'histoire n'est pas si clair. Au present elles sont encore en pension sur le même endroit , une heure et demi d'où j'habite maintenant. L'été derniere quand j'ai mis un affiche dans la vitrine de ma galerie à St Antonin, j'ai appris que les gens ne s'interesse qu'adopter les chevaux qu'on peut monter.  Quant à certain cavaliers, Blanchette et Negrette sont trop vieille à 15 ans d'etre dresser maintenant. Je ne sais pas si ça c'est forcement vrai en 100% des cas. Mais même si c'est possible de continuer leur débourrage, comment trouver les resources de répéter le processus pour deux chevaux  en plus? L'association n'a plus des fonds en ce moment et donc c'est moi qui payes pour la pension, € 120 par mois, un depense que fasse des sacrifices personnel avec mon petit budget.  Mais je ne sais pas si j'ai le morale de faire l'effort toujours pour plus de collecte des fonds; ça prend si beaucoup de mon temps et c'est difficile de demander à plusieurs reprises  pour les gens d'ouvrir leur poches.

Blanchette et Negrette semblent assez contente en cette pension, mais ce n'est pas la meilleure situation en ce concerne leur santé. Pour Blanchette le probleme c'est qu'elle est devenu très grosse, beaucoup trop!! En ce sorte de pension, ça veut dire les pensions pas cher, les chevaux peuvent manger du foin å la volonté toute l'anneé et ils ont accès illimité d'herbe dans le pré toute les saisons sauf l'hiver. C'est mieux de donner à chaque cheval une quantité measuré du foin et de limiter l'accès à la pâture riche par cloturer des parcelles alterné. Mais dans une pension pas cher il y a beaucoup des chevaux dans le méme grand pré et donc c'est plus facile de mettre les grand balles de foin pour tous à manger, et de donner access libre au pré pour tout le monde à la fois.

Pour Negrette ses problemes santé ne sont pas regler non plus dans cette situation.  Avec ses allergies de peau elle a besoin d'abris ou de protection avec couverture des insects  pendent certain heures de la journée toutes l'année sauf 3-4 mois d'hiver. Mais ce n'est pas possible en pension comme celui. Je viens de comprendre que même si je pourrais trouver un refuge de chevaux qui les prendrais, les refuges sont normalement la même situation que les pensions pas cher, donc beaucoup des chevaux ensemble dans un grand espace.  En tout cas, les refuges actuel sont deja trop complet et ils n'ont de la  place que pour les cas d'urgences.

Alors mon rêve actuel, et la nouveau objective de l'association H3H, c'est de creer un petit refuge pour Blanchette et Negrette sur un terrain préter ou louér pas cher à l'association pour que on pourrais vraiment s'occuper de leur besoins comme il faut. Si Blanchette et Negrette etais sur un terrain sous notre contrôle et près de chez moi, je pourrais les voir reguliérement  et les soigner comme necessaire sans contraint. Aussi dans ce cas je pourrais continuer de les apprendre les trucs de debourrage, doucement avec l'aide des amis, petit à petit; et avec du temps graduellement c'est possible q'elles peuvent avancer. En fin si il n y avais pas cette grande depense de la pension c'est possible que je pourrais trouver les moyennes de les garder moi-même.

Mais au present on est loin de cet rêve. Quand j'ai trouvé cette nouvelle maison à louer  et j'ai vu tout les pré autour de la maison, je pensais de facilement trouver un peu de terrain à louer pour Blanchette and Negrette.  Malheureusement c'est  plus difficile que je imaginais parce que tout le terrain ici c'est exploité par les agriculturers pour les vaches. Et jusqu'a maintenant je n'avais trouvé personne qui va ceder un centimetre du terrain même si je paye le prix just. Je crois c'est en partie à cause du prejudice des paysanes vers l'etrangers.  Je trouve ça triste et injuste et je me demande si je voudrai rester ici pour le longterm avec beaucoup de cette mentalité autour de moi. J'espere que je me trompes et que je trouverai une place pour eux ici. Mais franchement je me sens decouragé en ce moment.

Quand même je continue de faire l'effort.  Je fais de recherche et renseignment sur comment creer un refuge  officiel et les possibilities de recevoir un statut ou l'aide de l'Etat. Et je continue de chercher une place, même temporaire,  pour Blanchette et Negrette pas trop loin de chez moi. La saison des insects commence et il faut que je pourrais soigner Negrette regulierement. En ce moment je m'occupe de faire un flyer d'afficher et mettre sur les petits annonces.

Voila les nouvelles actuelles. Heureusement Scipion n'a plus besoin de notre soutien.  Mais Negrette and Blanchette ont besoin des dons d'aider avec les frais de pension et entretien des sabots. Je voudrais surtout  la participation des gens qui n'a pas donné encore.  Je connais beaucoup des gens qui n'avais pas offert encore une participation pas cher de €10, ce que multipies quand assez des gens participent. Mille remercies à vous qui avais fait des dons grands et petits. N'oubliez pas que les dons sont deductible des impôts parce que l'Association H3H est un association non-lucratif loi 1901.

24 juin 2014

Nouvelles, et un challenge aux dons


 (Merci beaucoup à Isabelle Boffelli, ibcom@sfr.fr,  de la version française de ce post blog.)

Plein de news à partager sur le sauvetage des chevaux ! Tout d'abord quelques nouvelles de Scipion, dont le problème de pieds reste un souci. Bien qu'il ait semblé aller mieux en arrivant à l'écurie de Marine et David, il a continue à boiter et il a fallu prendre un rendez-vous avec le vétérinaire et le maréchal-ferrant. Le vétérinaire a diagnostiqué un abcès sous le sabot, causé par la fourbure. Il a donc fallu curer cet abcès puis faire à Scipion une injection d'antibiotiques. 
 
Le vétérinaire lui a également administré un sédatif, afin de permettre au maréchal-ferrant de poser des fers orthopédiques sur les sabots des antérieurs pour les stabiliser. Pourquoi administrer un sédatif à Scipion ? Tout simplement parce qu'il n'est pas encore tout à fait assez éduqué pour que l'intervention du maréchal-ferrant se passe sans danger. Du coup, Scipion était tellement tranquille qu'il ne s'est même pas aperçu que mon amie Ellyne lui tressait la crinière… Au final, malgré ce sabot qui me paraissait si abîmé, Scipion semble nettement moins souffrir et peut marcher sans boiter ! À tel point qu'il a même pu commencer des séances de dressage avec Damien, l'entraîneur de chevaux récemment embauché à l'écurie.

Comme je le pressentais, Scipion nous a rapidement démontré son intelligence et sa capacité d'apprentissage. Il a franchi avec aisance toutes les étapes de la formation de pointe propose par Damien. Il semblait réellement heureux et se montrait tout excité à chaque fois qu'on le préparait pour un entraînement.


   









J'ai vraiment été bluffée par sa facilité à apprendre  à la longe, puis par sa capacité à accepter sans broncher un tapis de selle et une sangle. Toujours pas de réaction quand il été sellé et aucune peur quand au final il a été monté !

J'avais déjà  commence à préparer progressivement en pesant avec mes bras sur son dos, puis grimpée sur un muret de pierre en posant ma jambe sur son dos.  Il n'avait alors montré aucune peur et son courage m'avait d'emblée convaincue qu'il deviendrait un bon cheval de selle.

Mais sa jambe avant droite continue à nous inquiéter. Il continue à boiter un peu et ses séances de dressage restent légères. Il faut qu'il passe une radio pour vérifier si les négligences dont il a souffert n'ont pas entraîné un handicap permanent. Si c'était le cas, cela signifierait qu'il ne pourrait être monté que pour de très courtes promenades. Par conséquent, le propriétaire qui s'intéresse actuellement à lui voudrait-il le prendre malgré tout ?

Maintenant, quelques nouvelles de Blanchette et de Négrette. À la mi-mai, j'étais très préoccupée, car la pension provisoire que j'avais trouvée pour les mois d'avril et mai était finalement loin d'être idéale.  Tout d'abord parce que le prix demandé était très élevé et que les prestations fournies loin d'être à la hauteur du tarif. La mise au pré a été très difficile pour eux, car les pâturages sont répartis sur une colline escarpée, sans aucune zone plate. Il n'y a avait pas non plus de pré annexe pour le isoler des autres chevaux pendant les sessions de formation et de soins. Pour couronner le tout, je sentais que Blanchette n'était pas heureuse dans cet environnement. Non seulement elle n'avait créé aucun lien avec les autres chevaux présents, mais elle montrait une nervosité évidente dès qu'ils s'approchaient d'elle. 


Au début, j'ai pensé qu'il serait bon de séparer Blanchette et Négrette. En effet, je me disais que j'allais finir par garder Négrette, puisque personne ne voudrait d'elle à cause de ses terribles allergies de peau. Ainsi, avec un seul cheval, j'aurais pu en assumer l'entretien sans aide. J'ai donc décidé de confier Blanchette à une personne qui m'offrait de la garder quelques mois. Mais cela n'a pas du tout fonctionné ! Déjà perturbée par son éloignement d'avec Scipion, Blanchette a vécu son premier embarquement dans un van comme un traumatisme. Il a fallu la bagatelle de deux heures et de beaucoup de patience pour parvenir à la faire monte!
 
Une fois arrive dans sa nouvelle "maison", Blanchette n'a pas supporté d'être en plus séparée de Négrette, le dernier membre de sa "famille". Elle exprimait sa tristesse, sa colère et son malaise en se montrant très agressive avec les autres chevaux.

Finalement, j'ai trouvé une pension qui permet à Blanchette et à Négrette d'être réunies. Les propriétaires sont un couple charmant qui agit avec un réel amour des chevaux. Ils ne demandent que 60 euros par mois et par cheval, ce qui est vraiment très bon marché eu égard à la qualité des installations.
C'est un véritable paradis pour chevaux ! Un immense terrain plat, des sentiers qui serpentent dans les bois, une grange pour s'abriter et un enclos séparé pour donner tranquillement les soins nécessaires. Blanchette a en effet encore besoin d'éducation pour apprendre à donner les pieds pour l'entretien des sabots. Quant à Négrette, sa peau demande des soins quotidiens.

Marine et David ont donc gentiment offert de rapatrier Blanchette avec leur van jusqu'à cette nouvelle pension. Dès qu'elle à mis les sabots à terre, Blanchette a compris qu'elle était enfin arrivée au Nirvana équin ! Elle retrouvait tout d'abord sa vieille copine Négrette. Si vous aviez vu leurs retrouvailles… elles ont galopé de concert dans une véritable danse de la joie !

 
 
Blanchette a découvert ici d'autres juments sympas, dont une avec un poulain. Toutes ces "mamans" ont rapidement fait connaissance et vivent en bonne entente.

Négrette est parfaitement à l'aise dans son nouvel environnement. Les bois attenants aux prés lui permettent de s'isoler comme elle semble aimer le faire, à moins qu'il ne s'agisse pour elle que de s'abriter du soleil et des insectes qui lui causent ses allergies.

 Marine pense que ces deux chevaux sont assez vieux pour profiter désormais d'une retraite tranquille et qu'ils sont maintenant dans un endroit idéal pour vivre leurs dernières années en paix.
Ça me paraît tout à fait juste…Mais il y a un hic ! En créant l'association "Helping 3 Horses", mon but était de trouver à ces trois chevaux de nouveaux propriétaires. Aujourd'hui, c'est l'association qui assume encore les frais d'entretien et de pension de Scipion, de Blanchette et de Négrette ! Par exemple, rien que pour Scipion en mai et juin, le total s'élève à 350 € pour la pension et le dressage. Et je ne parle pas des frais dédiés à ces sabots…Malgré tout, j'ai décidé de les laisser là où ils sont pour l'instant. Ils sont tellement heureux. Ils ont besoin en outre, après les changements des derniers mois, d'une période de stabilité avec un minimum de stress.

Parlons-un peu de Négrette et de ses besoins particuliers. L'idéal serait qu'elle puisse passer une partie des journées d'été dans une écurie close, à l'abri des piqures d'insectes (particulièrement à l'aube et au crépuscule). Elle pourrait aussi, si les prés étaient fermés par une clôture électrique, porter une couverture de protection qu'elle ne pourrait pas détruire en se frottant contre les barbelés et les poteaux en bois. C'est d'ailleurs ce que recommandent les experts équins. 


Faute de mieux, je la nettoie avec des produits antiseptiques et lui applique des produits destinés à la soulager. Mais elle souffre quand même et nous entrons dans la saison la pire côté insectes.
De plus, la pension est assez éloignée de chez moi et ce n'est pas facile de m'y rendre tous les jours. Heureusement, Natacha, qui m'aide bénévolement me relaie et nous partageons le travail. Le pharmacien m'a recommandé "Dermite Stop", une lotion efficace pour ce type de dermatite équine. Ça marche, oui… mais c'est cher ! 27 euros la bouteille.

Voilà, vous savez où en est aujourd'hui l'Association "Helping 3 Horses". Grâce à vous, les donateurs,  les chevaux vont mieux. Mais nous avons besoin de plus de fonds pour poursuivre nos actions et assurer leur bien-être et  leur santé.
 
Par bonheur, un bienfaiteur offre de doubler tous les dons jusqu'à $1000 (738€) !!!
C'est le moment idéal pour participer, votre don sera automatiquement doublé !!!

Votre générosité a fait et fera la différence !
Et n'oubliez pas que les dons sont déductibles d'impôt; "Helping 3 Horses" est une association à but non lucratif, selon la loi 1901.